NEWSFR_1.html
FR_1.html
FR_1.html

THOMAS WREDE


REAL LANDSCAPES – ENTRE DESIR ET DEBACLE


Galerie Beck & Eggeling – Düsseldorf

31 janvier – 25 mars 2014


Ces « paysages réels » sont en fait entièrement fabriqués par l’artiste qui crée des vues fictives en plaçant des objets miniatures dans un monticule de sable, une flaque d’eau, de la neige, un coin de carrière, etc. pour donner l’illusion d’une idylle naturelle. En y regardant de près, on s’aperçoit souvent que la scène apparemment si pittoresque montre plutôt les ravages de catastrophes naturelles.


www.thomas-wrede.de


Sigmar Polke, Freundinnen (détail), 1967 © The Estate of Sigmar Polke / Adagp, Paris



Sigmar Polke – la démultiplication de l’humour


Les Abattoirs – Toulouse

31 janvier – 4 mai 2014


Réunissant plus de 200 œuvres, sérigraphies, lithographies, photographies, posters, sculptures… cette exposition est la première présentation en France de l’intégralité des éditions et multiples réalisés par l’artiste allemand.


La question de la reproduction étant au centre de son œuvre, les "multiples et éditions" de Polke ne peuvent être considérés comme une annexe de son œuvre, mais bien comme un corpus central dans la compréhension de celle-ci.

 

L’ensemble de ses recherches est réuni ici grâce au prêt de la collection du Dr Axel Ciesielski et le concours du Museum für Gegenwartskunst de Siegen.


http://www.lesabattoirs.org/expositions/sigmar-polke-la-demultiplication-de-lhumour


FR_1.html


KATHARINA GAENSSLER    

Bücher – Livres


Galerie Barbara Gross

24 janvier – 8 mars 2014


Le travail de Katharina Gaenssler commence par un inventaire photographique de lieux, d’œuvres d’art ou de trajets. Elle prend des centaines, voire des milliers de photos avec des points de vue et des perspectives multiples. Dans ses installations éphémères, elle en choisit un certain nombre pour former une sorte de mosaïque ou kaléidoscope ressemblant aux tableaux cubistes. Parallèlement, elle reproduit la totalité des images prises dans des livres rassemblant souvent des milliers de photos en plusieurs volumes. Ceux-ci constituent à la fois une documentation de l’objet photographié que du processus de travail de l’artiste. 


www.barbaragross.de


FR_1.html

LUZIA SIMONS - Segmentos



PINACOTECA DO ESTADO DE SÃO PAULO

14 décembre 2013 - 2 mars 2014


www.luziasimons.de

FR_1.html

Palenqueros (détail), 2013 © photo : Tadzio/Fondation d’Entreprise Hermès



Marcos AVILA FORERO  Moukimbi Moukengui


Centre d’art contemporain Passerelle – Brest

5 octobre 2013 – 4 janvier 2014


Le travail de l’artiste franco-colombien Marcos Avila Forero est immergé dans la réalité complexe et parfois violente de situations politiques et sociales identifiées dans lesquelles il s’engage personnellement et artistiquement. Ses œuvres portent l’empreinte de rencontres, de récits ou de parcours. Ce sont des micro-fictions faites de bric et de broc, qui cherchent moins à démontrer ou documenter qu’à confronter des temporalités et des géographies qui n’auraient pas dû se rencontrer. Ainsi, l’exposition Moukimbi Moukengui évoque les déplacements du peuple Bantou, originaire d’Afrique équatoriale, sur d’autres territoires : l’Amérique Latine, l’Afrique du Nord et l’Europe.


http://www.cac-passerelle.com/archives

FR_1.html

Pointing North, 2012, crayons taillés, dimensions variables © Elizaveta Konovalova



ELIZAVETA KONOVALOVA


La jeune artiste russe a été récompensée du Prix Boesner et du « Coup de cœur Yvon Lambert » lors du Salon Jeune Création 2013 au CENTQUATRE.

Par ailleurs, elle est nominée pour le Prix Découverte des Amis du Palais de Tokyo qui sera décerné le 12 février 2014.


Elizaveta Konovalova, née en 1986 à Moscou, vit et travaille à Paris.


http://www.jeunecreation.org/edition-2013/artistes/konovalova-elizaveta/


FR_1.html

Novoselitsia, 2013 © Johanna Diehl


JOHANNA DIEHL

Ukraine Series


En 2013, l’artiste allemande a photographié ce qui subsiste des anciennes synagogues en Ukraine, désaffectées, abandonnées, transformées et « recyclées » d’abord par l’occupant nazi, puis par le régime soviétique, et enfin par le nouveau pouvoir ukrainien. 


Un choix de ces photographies est publié dans le numéro #6 du magazine ELSE édité par le Musée de L’Elysée de Lausanne.


http://issuu.com/elysee.lab/docs/else_6



Hakima EL DJOUDI


MOTHER SLING'S


13 février - 15 mars 2014


Galerie Scrawitch 6 bis, cité de l’ameublement  75011 Paris

www.scrawitch.com

FR_1.html

© Cédric Eymenier


Céleste Boursier-Mougenot


Perturbations


Les Abattoirs – Toulouse

31 janvier – 4 mai 2014


http://www.lesabattoirs.org/expositions/celeste-boursier-mougenot-perturbations


FR_1.html


GEAMOON


Les sœurs aigües du Grand Colorial


Galerie Dohyang Lee

15 mars – 23 avril 2014


Chez Geamoon (Natalia Villanueva), la vie est cousue et décousue de fil coloré. Pour sa première exposition personnelle dans une galerie parisienne, elle nous déroule et découpe ses bobines de fil de soie. Dans une installation savante et précaire (qu’elle appelle « menstallation »), elle tend les fils d’une multitude de bobines pour les fixer dans un point unique, il suffit du moindre accident pour rompre l’équilibre. A côté, plusieurs rangées de « pastilles » plastiques sont clouées au mur, chacune contenant un rond constitué de fils coupés à la main, chacun pareil, mais chacun différent si l’on y regarde de près. Plus loin, une quarantaine de cadres, chacun renfermant un alignement de petits « tas » de fils, et sur une étagère les bobines vide(é)s. Un travail de longue haleine, comme le prouve la vidéo « Breathing » qui nous restitue l’origine de l’œuvre.

De fil en aiguille, Geamoon présente au sous-sol de la galerie une soixantaine de feuilles de papier transpercées par des aiguilles qui forment des lignes de texte indéchiffrables pour le profane. C’est l’artiste qui détient la clef. Elle ne demande qu’à la communiquer à celui qui est prêt à rentrer dans son univers fait de précision et de poésie. 


Geamoon (Natalia Villanueva) est née en 1982 à Montpellier. Elle est diplômée de l’ENSBA Paris (atelier Giuseppe Penone) avec les félicitations du jury. Elle vit et travaille aujourd’hui entre Chicago, Paris et le Pérou.


Galerie Dohyang Lee    73-75, rue Quincampoix  75003 Paris         www.galeriedohyanglee.com


FR_1.html

Elizaveta KONOVALOVA


Wetterseite


FRISE Künstlerhaus Hamburg

12 – 23 mars 2014


FRISE   Arnoldstr. 26 – 30  22765 Hamburg 

http://www.frise.de/cms/196-0-Paris.html

FR_1.html


LUZIA SIMONS – Amazonas Path


Alexander Ochs Galleries Berlin

15. 3. – 26. 4. 2014


Alexander Ochs Galleries Berlin  Besselstraße 14  10969 Berlin

www.alexanderochs-galleries.com


FR_1.html

Elisabeth S. Clark                                                                                Marcos Avila Forero



CONDENSATION


Le Forum, Tokyo


19 mars - 30 juin 2014


Elisabeth S. Clark et Marcos Avila Forero (prix Découverte 2012 des Amis du Palais de Tokyo) font partie des artistes du programme de Résidences d’artistes de la Fondation d’Entreprise Hermès. Après le Palais de Tokyo à Paris, leurs œuvres réalisées en coopération avec les artisans locaux sont exposées au Forum/Hermès à Tokyo.

Curateur : Gaël Charbau


Photos : Tadzio @ Fondation d’Entreprise Hermès            


Le Forum, 5-4-1, Ginza, Chuo-ku, Tokyo 104-0061

FR_1.html


Elizaveta KONOVALOVA


Conclusions passagères


Galerie Jeune Création

11 avril – 17 mai 2014


Souvent mes travaux contiennent en eux une évolution programmée, un développement interne, sans pour autant avoir de fin prédéfinie : les œuvres changent, se complètent, grossissent ou diminuent. Elles n’ont pas de forme figée – elles existent dans un infinitif de concept et se matérialisent de temps en temps, en s’adaptant à des situations différentes. Ainsi, pour l’exposition à la Galerie Jeune Création j’ai choisi de présenter une sélection de pièces qui, d’une façon ou d’une autre, sont toujours en cours, sinon contiennent en elles une promesse d’une suite.  (Elizaveta Konovalova)


Galerie Jeune Création  24, rue Berthe  75018 Paris 

Ouvert mardi à vendredi de 13h-18h, samedi sur rdv

www.jeunecreation.org

FR_1.html

In der Hitze des Teges - Dans la chaleur du jour © Hanns Zischler, courtesy galerie f 5,6




Hanns ZISCHLER


Die Sonne bringt es an den Tag – Le soleil le tire au clair


Domaine de Chaumont-sur-Loire

11 avril – 02 novembre 2014



Dans les appartements princiers du Château de Chaumont-sur-Loire, Hanns Zischler montre pour la première fois en France ses sténopés (photographies prises avec une camera obscura).


La caractéristique la plus troublante des images obtenues par sténopé est immédiatement perceptible mais très difficile à définir. L’impression qu’elles donnent, bien plus que celle d’un flou, est celle d’un état transitoire et inachevé de l’image : on éprouve, devant elles, d’être devant des images qui continuent de naître, qui sont encore en train d’advenir. (Jean-Christophe Bailly)


Hanns Zischler (*1947) est surtout connu comme acteur de cinéma, il a tourné avec Wim Wenders, Peter Handke, Jean-Luc Godard, Claude Chabrol, Liliana Cavani, Istvan Szabo, Steven Spielberg, etc…, mais il est également écrivain, éditeur et traducteur. Son travail photographique commence en 1970, depuis une quinzaine d’années, il se sert de préférence d’une camera obscura (Rigby Pinhole Camera).


www.domaine-chaumont.fr     http://youtu.be/o_zcu0JdzLw


FR_1.html

Le sifflet, video-still, performance à Kronstadt, 2013



ELIZAVETA KONOVALOVA


Lauréate du

Prix Sciences Po pour l’art contemporain 2014

FR_1.html

Promise, 2014, caisson en plexiglass, résine, glitter, 17,5 x 22,5 x 3 cm



LUKA FINEISEN


Extracts of Glamour


Galerie Claudine Papillon

24 mai – 19 juillet 2014



Pour la première édition de CHOICES – Collectors Weekend Paris du 23 au 25 mai, la Galerie Claudine Papillon présente la première exposition personnelle de Luka Fineisen  (*1974 à Offenburg) dans une galerie parisienne.


Dans ses installations in situ aussi bien que dans ses objets, l’artiste allemande met en jeu des matières et des processus physiques. Ses œuvres peuvent être mouvantes, comme le mur de mousse qu’elle avait conçu pour le patio de la maison rouge en 2012, ou figées, comme la « coulure » de particules de glitter dorées, capturées dans la résine, de Promise, ces mêmes particules qu’on retrouve en constant mouvement, grâce à des ventilateurs, dans des dispositifs à plus ou moins grande échelle (exposition Asche und Gold au Musée Marta Herford en 2013).


Galerie Claudine Papillon   13 rue Chapon    75003 Paris     www.claudinepapillon.com


FR_1.html

Marcos AVILA FORERO


Premio Loop Fair 2014


Le prix lui a été décerné pour son installation vidéo

A Tarapoto, un manati, 2011, présenté par la Galerie Dohyang Lee, Paris.

FR_1.html

Musée de Picardie – Amiens

18 avril – 22 juin 2014


Christian Jaccard crée depuis plus de 40 ans des multitudes de boîtes qu’il accumule dans son atelier. Elles contiennent des « outils » faits d’assemblage mêlant cordes, fils électriques, tressages, morceaux de métal ou de céramique. Cet ensemble est exposé pour la première fois dans sa totalité au Musée de Picardie où il fait écho aux collections archéologiques et à son fonds d’outillage préhistorique.


Le livre-catalogue accompagnant l’exposition est édité par Bernard Chauveau, avec une préface de Paul Ardenne et un entretien de l’artiste avec Sabine Cazenave, directrice du Musée de Picardie.

FR_1.html

Le drapeau vert © Jacqueline Dauriac & Pascal Colrat


LES DRAPEAUX A-PART

4 juillet – 31 août 2014


88 drapeaux d’artistes sont hissés dans le champ de Baumanière sous la citadelle des Baux-de-Provence et sur les mairies du Paradou et de Maussane-les-Alpilles.


Avec : Jacqueline Dauriac & Pascal Colrat, Jean Daviot, Philippe Cazal, Mounir Fatmi, Yazid Oulab, Jacques Villeglé, Ben, Gérard Fromanger, Orlan…


Festival a-part Provence-Alpilles   www.festival-apart.org

FR_1.html

vue de l’installation (détail) @Katharina Gaenssler



Katharina Gaenssler


proposée par Quentin Bajac pour le

Prix Découverte – Rencontres d’Arles 2014


Depuis une dizaine d’années Katharina Gaenssler mène un travail d’installation dans lequel elle déconstruit et reconstruit par la photographie des espaces, le plus souvent liés à la production et à la présentation d’œuvres d’art. Réalisées à l’aide de milliers d’images, fruits de points de vue différents, souvent également rassemblées dans des livres qui accompagnent ces installations, ses compositions kaléidoscopiques et complexes se jouent subtilement des règles de perspective traditionnelles.

Quentin Bajac


Atelier de Chaudronnerie

du 7 juillet au 21 septembre

www.rencontres-arles.com

FR_1.html

©Elizaveta Konovalova


Pour tuer le mal

Galerie Maubert

Du 6 septembre au 25 octobre 2014


Alors que le Centre Pompidou rend hommage à Marcel Duchamp pour son exposition de rentrée, la Galerie Maubert s'intéresse à l’attachement d’artistes à utiliser des objets choisis selon un processus imposé ou un protocole bien déterminé.

Pour tuer le mal, exposition commissionnée par Nicolas Muller, rassemble cinq artistes, explorateurs de matières, dessinateurs chevronnés et collectionneurs d’objets trouvés : 

Nicolas Muller, Elizaveta Konovalova, François Génot, Jérémie Grandsenne et Manon Bellet.


Galerie Maubert      20 rue Saint-Gilles      75003 Paris        www.galeriemaubert.com


FR_1.html

Atrato © Marcos Avila Forero


ZOOM 2014


corpus, corpus, corporis, corpori, corpore


Galerie Dohyanglee

6 – 21 septembre 2014


Vidéos de Marcos Avila Forero, Minja Gu et Charlie Jeffery


Galerie Dohyanglee     73-75 rue Quincampoix     75003 Paris    www.galeriedohyanglee.com

FR_1.html


Jill  BAROFF

Stolen Moments


Galerie Christian Lethert

5 septembre - 18 octobre 2014


Dans sa troisième exposition personnelle à la galerie, l’artiste newyorkaise Jill Baroff présente une nouvelle série de ses Floating Line Drawings. Le procédé est toujours le même : elle peint les bords d’une feuille de papier japonais « gampi » avec du pastel gras rouge. En coupant cette ligne, elle la libère et la laisse se déposer dans un geste libre sur le reste du papier.

Dans cinq nouvelles Circular Tide Drawings, elle transpose des marées historiques à Hambourg en fines lignes circulaires.

L’installation in situ Stolen Moment dans l’arrière-salle de la galerie reflète d’une manière sensible la lumière filtrée par la fenêtre de la pièce.


Galerie Christian Lethert  Antwerpener Straße 4   0672 Cologne  www.christianlethert.com 

FR_1.html


Hayoun KWON – Model Village

Busan Biennale

20. 9. –  22.11. 2014


L’artiste coréenne (*1981 à Seoul, vit et travaille à Paris) participe avec son installation vidéo Model Village (2014) à l’exposition Inhabiting the World de la Biennale de Busan en Corée du Sud. Directeur artistique: Olivier Kaeppelin.

FR_1.html

Borgo Bassi 1, 2011 © Johanna Diehl



Johanna DIEHL


Borgo   Romanità   Alleanza


Parution du nouveau livre chez Hatje-Cantz


Des villages fantômes sous le pins : sous la dictature de Mussolini, des « borghi », villages modèles selon la réforme agraire fasciste, étaient créés de toutes pièces partout en Italie, et notamment en Sicile où ces villages « fictifs » ont survécu mais sont toujours sans vie aujourd’hui.

Dans sa série puriste et conceptuelle « Borgo », Johanna Diehl (*1977) a capté avec sa chambre photographique grand format une vingtaine de ces villages utopiques.

Dans sa série « Romanità » l’artiste explore les matériaux et l’imagerie des bâtiments officiels de l’ère mussolinienne : le marbre et les fresques guerrières relient la Rome antique au fascisme et marquent encore aujourd’hui l’atmosphère des ministères et du centre de congrès de la capitale.

La série « Alleanza » s’attache à montrer l’alliance entre Eglise et Etat pendant l’ère fasciste, manifestée par le langage formel de l’architecture religieuse de l’époque.


FR_1.html



Elisabeth S. CLARK


A PORTRAIT OF THE PASSING OF TIME


galerie dohyanglee

11 octobre – 22 novembre 2014


Le travail d’Elisabeth S. Clark (*1983) est fait de gestes simples, d’appropriations subtiles et d’actions ponctuelles mais reproductibles. Elle y explore les interstices du temps et de sa perception, les glissements d’un état à l’autre, les espaces entre le visible et l’imaginaire. Les sons y jouent un rôle aussi important que les images et les objets. Le caractère minimaliste de ses propositions invite le spectateur/auditeur à y voir de plus près pour en saisir la profondeur et la poésie. 

Dans sa première exposition personnelle à la Galerie Dohyang Lee, l’artiste déploie toute sa « palette » d’expressions pour proposer une chorégraphie du temps et pour le temps, une chorégraphie en constante fluctuation.


galerie dohyanglee  73 rue Quincampoix   75003 Paris  www.galeriedohyanglee.com


FR_1.html


CÔME MOSTA-HEIRT


Au-delà de la peinture


Immanence, Espace d'art contemporain

18 octobre - 13 décembre 2014


Au-delà de la peinture est une présentation spécifiquement conçue par l'artiste pour Immanence, une interrogation de la peinture hors du champ du tableau. Mosta-Heirt y poursuit ses recherches entamées depuis plusieurs années sur la picturalité du volume dans l'espace. Il élabore des formes géométriques constituées de structures en bois recouvertes de différentes couches d'ocre jaune, de bleu, de rouge écarlate allant vers le sombre, faisant ainsi apparaître, par un jeu de superposition, de subtils noirs. C'est au moment de l'accrochage que l'œuvre prend forme sans ambages.

 

Immanence   21 Avenue du Maine  75014 Paris    www.art-immanence.org

FR_1.html

Mâkhi XENAKIS


Thêbai


Musée de la Chasse et de la Nature

21 octobre 2014 – 26 janvier 2015


Mâkhi Xenakis réalise des séries au caractère quasi-obsessionnel. Ses récents dessins, au fusain ou au pastel, ont un caractère organique : peaux couvertes d’écailles ou de plumes, muqueuses, agrandies à l’extrême. Parfois une béance, bouche ou sphincter, creuse l’épiderme comme un gouffre ouvert sur le mystère. Cette dimension énigmatique est constante dans le travail de l’artiste.

Pour Thêbai, les œuvres graphiques accrochées au mur répondent à la sculpture d’un sphinx placée dans une vitrine. Sensuelle et grotesque, la petite créature au buste de femme, au corps de félin et aux ailes d’oiseau, semble attendre le visiteur au seuil d’un parcours initiatique comme, sur le chemin de Thèbes, le sphinx soumettant les passants à la question dont la réponse détermine leur avenir.


Musée de la Chasse et de la Nature   62, rue des Archives 75003 Paris

www.chassenature.org


FR_1.html

© Julien Creuzet



SCROLL INFINI


La Galerie – Noisy-le-Sec

24 janvier – 28 mars 2015


Avec Neil Beloufa, Julien Creuzet, documentation céline duval, Eléonore False, Emmanuelle Lainé

FR_1.html
Valdeluz, 2011 © Jürgen Nefzger



Jürgen Nefzger – Residencial

Galerie Françoise Paviot
24 janvier – 14 mars 2015

Galerie Françoise Paviot     57 rue Sainte Anne   75002 Paris      www.paviotfoto.com

http://www.paviotfoto.comhttp://livepage.apple.com/shapeimage_34_link_0
FR_1.html


Marcos AVILA FORERO

Paisajes Revoltosos

ADN Galeria - Barcelona

5 février – 24 avril 2015


www.adngaleria.com

FR_1.html


ROMAIN VICARI


Preciso me encontrar

Galerie Dohyang Lee

14.03 – 25.04.2015


Romain Vicari (*1990), jeune artiste franco-brésilien, diplômé de l’ENSBA Paris en 2014 avec les félicitations du jury, investit l’espace de la galerie avec ses installations, objets-sculptures, vidéos et murs photographiques, résultant d’une pratique d’interventions urbaines et jouant sur le rapport extérieur-intérieur.


Avec le soutien du Centre national des arts plastiques (aide à la première exposition)


D’autres travaux de Romain Vicari seront exposés à la confidentielle du YIA Art Fair  du 26 au 29 mars 2015 au Bastille Design Center, 72 boulevard Richard Lenoir


Galerie Dohyang Lee, 73-75 rue Quincampoix 75003 Paris  www.galeriedohyanglee.com

FR_1.html

Charles Le Hyaric : Autoportrait, 2014


Charles Le Hyaric - Leurre du Temps


Galerie Claudine Papillon

21 mars - 30 avril 2015


Galerie Claudine Papillon   13 rue Chapon  75003 Paris    www.claudinepapillon.com


FR_1.html

ARQUITECTURAS DE LA MEMORIA - Landazuri, 2013, édition Amis du Palais de Tokyo/GDM © Marcos Avila Forero



Marcos AVILA FORERO


ESTENOPEICA - Conflictos rurales


Château des Adhémar Montélimar

4 avril – 7 juin 2015


http://chateaux.ladrome.fr/chateau-des-adhemar/le-centre-dart-contemporain/exposition-marcos-avila-forero



FR_1.html

Sous l’emprise de la couleur, 2015 © Jacqueline Dauriac



Reflets # Identités

Amina Benbouchta et Jacqueline Dauriac


Galerie Delacroix

Institut Français Tanger

6 mai – 7 juin 2015



Galerie Delacroix   86 rue de la Liberté Tanger

http://if-maroc.org/tanger/spip.php?article547

FR_1.html


JULIEN CREUZET

OPÉRA, ARCHIPEL, MA PEAU ROUGE, HENNÉ


Frac Basse-Normandie Caen

7 mai – 21 juin 2015


www.frac-bn.org

FR_1.html


Charles LE HYARIC


Les jardins oubliés


5 – 16 mai 2015

11 rue des Beaux-Arts

Galerie du CROUS

FR_1.html


Elizaveta KONOVALOVA


prix talent d’eau 2014

Fondation François Schneider

FR_1.html

Influence (détail), 2015, aluminium froissé © Léa Dumayet



LÉA DUMAYET

Faut que ça tienne ?


3 - 6 juin 2015

11 rue des Beaux- Arts 75006 Paris

Galerie du CROUS

FR_1.html

HAKIMA EL DJOUDI

THE WORLD IS YOURS


La Halle des bouchers – Vienne

5 septembre – 22 novembre 2015


Projections de vidéos sur les murs de la ville de Vienne. Cette exposition s’inscrit dans le programme des Résonances à la Biennale d’art contemporain de Lyon. Curateur : Marc Bembekoff

www.cac-lahalledesbouchers.fr/expositions/en-cours/hakima-el-djoudi-world-yours-le-monde-est-vous

FR_1.html


MARCOS AVILA FORERO


ESTENOPEICAS RURALES

Restitutions de la mémoire


galerie dohyang lee

10 octobre – 28 novembre 2015



Galerie dohyang lee   73-75 rue Quincampoix 75003 Paris   www.galeriedohyanglee.com


FR_1.html


BORIS CHOUVELLON


Lauréat du Patio 2016

des amis de la maison rouge

FR_1.html

Circulo, 2013, couverture de survie, Ø 300 cm



AZUL ANDREA

Todo, Mundo, Universo


11 rue des Beaux-Arts – Galerie du CROUS

du 1er au 12 décembre 2015


Pour sa première exposition personnelle après son cursus de l’ENSBA Paris, Azul Andrea nous emmène dans son univers lumineux, fragile et poétique.

FR_1.html

Braclav, 2013 © Johanna Diehl


JOHANNA DIEHL

Ukraine Series


Pinakothek der Moderne – Munich

28 octobre 2015 – 6 mars 2016


www.pinakothek.de/en/node/57024


FR_1.html

Turn Over, 2015, tirage argentique © Boris Chouvellon



Boris Chouvellon – Turn Over


Galerie Virginie Louvet

9 janvier – 20 février 2016



Boris Chouvellon navigue dans des espaces frontières, les zones périphériques du monde contemporain. Il en enregistre les états et tend à reproduire une représentation de la ruine moderne où se greffent aussi bien zones agricoles, industrielles, commerciales, et zones de construction à l’abandon, oubliées. Pour ses installations et sculptures, souvent monumentales et conçues in situ, il prélève des objets, des matériaux et des formes du monde réel pour les transformer en structures obsolètes, fragiles, poétiques, oniriques.


Boris Chouvellon (né en 1980) est diplômé de l’Ecole Supérieure des Beaux-Arts de Marseille et de la Villa Arson, Nice. Il a participé à de nombreuses expositions en France et à l’étranger. En 2011, le [mac] Musée d’Art Contemporain de Marseille a présenté son exposition personnelle Running on empty, accompagné d’un catalogue. En 2014, il était finaliste des Révélations Emerige, et en octobre 2015, les amis de la maison rouge l’ont choisi pour concevoir une installation dans le patio de la mr en été 2016.


Galerie Virginie Louvet      48 rue Chapon   75003 Paris   01 42 71 97 48      www.virginielouvet.com

FR_1.html

vue d’installation « Mille une » (détail), 2016 © photo Maya Sachweh



COME MOSTA-HEIRT

MILLE UNE


Granville Gallery

16 janvier – 19 février 2016


23 rue du Départ 75014 Paris 

FR_1.html

Jacqueline Dauriac : Trapèze bleu avec femme en noir © photo Olivier Buhagiar


Jacqueline DAURIAC


BOZAR BRUXELLES

Exposition Daniel Buren - Une fresque

19 février – 22 mai 2016

FR_1.html

Hayoun Kwon – video still 489 years



HAYOUN KWON


Prix Découverte 2015

des Amis du Palais de Tokyo

FR_1.html


LUZIA SIMONS – Jardin

Domaine de Chaumont-sur-Loire

1er avril – 2 novembre 2016

FR_1.html


Victor Vaysse et Romain Vicari


Matter / No Matter

du 19 au 30 avril 2016

Galerie du CROUS

11 rue des Beaux-Arts 75006

FR_1.html


Mâkhi XENAKIS


Méduses – Sphinges – Folles


Mairie du IVe arrondissement

13 mai – 11 juin 2016

FR_1.html

© Boris Chouvellon



BORIS CHOUVELLON

MODERN EXPRESS


patio de la maison rouge

8 juillet – 18 septembre 2016


La maison rouge fondation Antoine de Galbert

10 bd de la Bastille 75012

www.lamaisonrouge.org

FR_1.html


CHARLES LE HYARIC

Regulus

Installation in situ

Galerie Papillon

3 – 24 septembre 2016


Galerie Papillon  13 rue Chapon  75003 Paris  www.galeriepapillonparis.com


FR_1.html

© Hanns Zischler


HANNS ZISCHLER – TOURS ET DÉTOURS


Goethe – Institut Paris

8 septembre - 30 octobre 2016


Institut Goethe   17 avenue d’Iéna    75116 Paris

FR_1.html

Romain Vicari – installation Villa Belleville, Paris, 2016


Romain VICARI


Prix Découverte 2016

des Amis du Palais de Tokyo


http://www.romainvicari.com/


FR_1.html